Monsieur le Président, Cher-e-s Collègues,

Notre groupe votera « contre » ce rapport et souhaite vous redire qu’il ne partage pas votre politique des ressources humaines en inadéquation avec les besoins des populations de notre département.

Des effectifs en constante diminution, des services sociaux dépecés qui ne sont plus à même d’assurer leur mission de service public avec des conséquences concrètes, palpables, quotidiennes pour les alto-séquanais accentuées dans cette situation de crise sanitaire et sociale où notre pays, notre département se trouvent.

Alors même, que cette crise sanitaire a montré et montre encore l’importante et la nécessité d’avoir un service public de qualité, vous vous apprêtez encore à réduire ce service public en présentant au dernier Comité Technique un projet d’externalisation des services de la restauration scolaire et de nettoyage à l’ensemble des collèges du département. Projet qui a reçu le désaccord des syndicats CGT, FSU, FO, CFDT, syndicats les plus représentatifs des personnels de notre département.

Avec cette décision, ce sont encore des personnels de notre département qui vont être mis à mal, des personnels déjà fragiles, mais aussi la qualité du service et la santé des collégiens pour satisfaire votre seule volonté d’externaliser au meilleur prix la totalité des missions du département.

Nous vous demandons une nouvelle fois de cesser cette politique d’externalisation qui a fait ces preuves qu’elle ne fonctionne pas.

Nous vous demandons de recréer d’urgence les postes dans les services qui ont le plus souffert, notamment les services sociaux.

D’autre part, Monsieur le Président, allez-vous fléchir votre politique en matière de ressources humaines, votre politique managériale pour que notre département redevienne attractif.

En effet, vous nous annoncez dans ce rapport 6219 postes budgétés mais qu’en est-il réellement ? Combien de postes sont réellement pourvus aujourd’hui ?

Ne nous, ne vous le cachez pas, ce chiffre n’est plus communiqué car s’il l’était, il serait très mauvais.

Les personnels continuent pour vous d’être une variable d’ajustement pour faire des économies de fonctionnement.

Pour notre part, nous avons une autre estime des agents de notre département et de leurs missions de service public.

Les agents du service public sont les garants des droits sociaux et économiques si essentiels à la population.

Ce sont eux qui fournissent aux habitants les services dont ils ont besoin, eux qui permettent de maintenir une certaine cohésion sociale au sein des territoires.

Je tiens au nom du groupe à les saluer une nouvelle fois.

Je vous voudrais aussi saluer Madame Panahi et lui souhaiter plein succès dans ses nouvelles fonctions.

Pour terminer, même si ce n’est pas le meilleur rapport pour le dire, je voudrais associer notre groupe à l’hommage rendu à Madame Panahi pour son travail accompli.