Enseignements artistiques : il pleut toujours où c’est mouill

Si le 3e schéma départemental des enseignements artistiques porte de louables intentions, il ne prévoit en réalité que des aides sur projet aux critères fixés par le Département, saupoudrées au bon vouloir de la majorité.

Hors les conservatoires classés, seules 21 structures sont labellisées, quand de nombreux autres établissements et structures ont des projets à soutenir. Les Hauts-de-Seine en ont les moyens : nous défendons une politique culturelle ambitieuse, pour tous les Altoséquanais.

Pierre Ouzoulias

Conseiller départemental et Sénateur des Hauts-de-Seine