Un Pass Navigo à moins 50% pour les retraités !

Depuis le 1er Janvier 2018 une grande partie des retraités subit de plein fouet la hausse de 1,7 points de la CSG imposée par le gouvernement Macron. Au total, ce sont plusieurs centaines d’euros par an en moins pour les retraités, alors que les durées d’activité professionnelle s’allongent.

Pourtant nous le voyons chaque jour, les retraités sont des bénévoles actifs et engagés. Beaucoup d’entre eux donnent de leur temps et de leur énergie pour faire vivre la vie associative, la solidarité, la mémoire et prennent du temps pour leurs petits enfants et leur famille. Malheureusement une partie d’entre eux sont aussi dans une grande pauvreté, isolés, ou fortement dépendants.

Mais d’autres politiques peuvent changer en mieux la vie des retraités, à commencer par prendre en charge leurs transports. Depuis la mise en place du tarif unique du Pass Navigo, les élu.es Front de Gauche et Citoyens se mobilisent avec vous pour que le département finance 50% du Pass Navigo pour l’ensemble les retraités des Hauts-de-Seine.

L’actualité nous prouve que c’est possible : le Val-de-Marne le fait déjà depuis janvier, faisant bénéficier aux retraités d’une carte 35 euros par mois, au même titre que les salariés et les étudiants. De même à Paris, où 200 000 retraités parisiens bénéficieront à partir de juin de la gratuité totale des transports. Cette prise en charge est soutenue en partie par la Région, et Valérie Pécresse a déclaré qu’Ile-de-France Mobilités était en mesure de proposer un dispositif similaire à celui du Val-de-Marne aux autres départements. C’est donc de bonne augure pour les Hauts-de-Seine ! Pourtant la majorité de droite du département juge que cette demande «récurrente» de notre part serait « inconséquente et irresponsable ». Rien que ça.

En permettant aux retraités de se déplacer à moindre coût, nous pourrions aussi accroitre la fréquence de passage des transports en journée, car les retraités se déplacent majoritairement en dehors des heures de pointe. Tout le monde bénéficierait de cette offre plus importante.

Notre département est l’un des plus riches de France. Il est donc non seulement possible et nécessaire qu’il prenne en charge le transport de nos retraités, garantissant ainsi le droit à la mobilité pour tous !